Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

7 articles avec blacktrelouzic

Black Trélouzix

Black Trélouzix

Black Trélouz ix « Youcef lui avait appris que seules les consonnes (en arabe) étaient fixes, stables, et que les voyelles – étant mobiles – pouvaient générer –une foule de termes apparentés au mot d’origine. Le radical primitif pouvait donc s’enrichir...

Lire la suite

nouvelle, Les Glotomuches

Nouvelle inspirée - de très loin - d’un roman d’Albert Camus : La peste LES GLOTOMUCHES ONT DES BRIQUETTES Midi sonnait au champignard de Glotoville. Les Glotomuches, pressés, sortaient de leur jobinard et les rues, d’un seul coup, s’énerculèrent des...

Lire la suite

nouvelle, Hypermnésie

HYPERMNÉSIE Flaques de vie. Bourrasques. Ressacs. Eaux mêlées. Le bruit grouillant des galets sur la grève s’agglutine à mes oreilles. S’accroche à mes basques l’humide odeur du varech. Il est midi, l’heure du sel, l’heure du sol et le sable de plus en...

Lire la suite

nouvelle, le pouce qui glousse.

LE POUCE QUI GLOUSSE Il était une fois, une main dont le pouce malicieux n’arrêtait jamais de se moquer de ses petits camarades, les autres doigts. Pouce était le meilleur : Pouce se croyait le plus malin ; Pouce était le Roi de la main. Il se trouvait...

Lire la suite

2 poèmes

Illusion Mes galops ne sont pas de trop dit le cheval à ses sabots. Entre ma queue et ma crinière s’agite un champion sans manières un étalon dès la naissance armé de gloire et de puissance un destrier de haut lignage doué pour le saut doué pour la nage....

Lire la suite

douleur/littérature/Maghreb

ALGER, mon beau navire. Face aux grandes philosophies, il semble que l’on puisse mettre en avant toutes les déclinaisons de la douleur. Ce mot, grave, donc très lourd à assumer, inscrit au coeur de l’humain une blessure inacceptable. Et pourtant, "il...

Lire la suite

roman

BLACK TRELOUZIC (TRILOGIE BRETONNE ) - MARCEL ( roman primeur ) Patatès Blues Année 1990 à Trélouzic. Un tueur abject. Une commune en déroute ; puis révoltée. Qui l'emportera ? Marcel Québir, homme-cauchemar, empli de morgue et de ressentiment, n'est-il...

Lire la suite