poème pour les écoles

Publié le par VENNER YANN

" Mêm' pas vrai !"

Un enfant a trouvé Respect et tolérance

dans tous les dictionnaires du bon pays de France.

Il s'est dit : " C'est super ! J'ai des droits ! Vive l'enfance !

Il a aussi cherché ces mots-là dans la rue,

mais ne les a ni vus, ni lus, ni entendus.

C'était écrit partout sur les murs de la Ville

des injures, des gros mots, des choses horribles à dire :

" Retourn' dans ton pays, mort aux Juifs, sale raton !

Bougnoul, ou Nique ta mère, ou ton frère est un con ! "

Alors l'enfant trahi, déchiré par la honte,

a pris son dictionnaire pour un livre de contes.

Yann Venner

Publié dans essais littéraires

Commenter cet article

Venner Yann 13/02/2010 22:12


Pour ne pas choquer les familles, lors des nombreuses soirées théâtrales (pendant 10 ans)  où ce poème était récité par deux enfants, les élèves avaient décidé de tourner le
dos, ou de tomber lentement au sol en disant les deux affreux vers...  "Retourn' dans.... frère est un con !"

Cela c'est toujours bien passé & ce poème aurait pu être imprimé sur les murs du métro en 1998. La RATP et le travail des enfants avec L'APMCJ ( asso pour une meilleure citoyenneté des jeunes)
y a pensé, et puis il y a eu la coupe du MONDE 1998, pas le temps, pas de place, & puis ON a gagné : dans tous les sens du terme. L'enfance connaît bien son boulot, croyez-moi ; quand ils
travaillent en commun pour une action théâtrale ou poétique, vous en faites des acteurs citoyens, sans frime, et surtout joyeux de s'instruire.


aziza rahmouni 22/03/2008 15:05

Une vérité très piquante au quotidien !
La savoir
L’éducation
Sont’ ils des armes pour améliorer notre vécu ?